Plexus-S

un site proposé par Mathieu Brosseau

À propos       Bio et présentation       Liens       Agenda      Contact     
Accueil du site > Projets et actus > c’est-à-dire
c’est-à-dire

vendredi 31 août 2012, par Mathieu Brosseau dans la rubrique Projets et actus

n’est nul lieu où il pourrait

sans doute aurait-il pu tenir, c’est-à-dire faire un toit

d’asperges au vinaigre, c’est-à-dire la faim élaborée

comme foutre étiré jusqu’à l’inceste, il se conduit

d’asperge en escargot, il aurait pu

sauter, c’est-à-dire avoir mal à la trace

bobo cassé, déchirure sur le bas-côté, sang désiré

nous pourrions savourer cela comme ce qui saute ou trépasse

tartine plate de beurre, j’aurais voulu

exercer mon pouvoir sur celui-celle qui

en retour, il m’est nécessaire de me voir baiser ou

traverser ce qui me sera au point où

nous aurions pu asperger la vidange moutarde de la moto

appuyée sur ce mur-là, posé contre moi, ce qui figure

j’envie le pourquoi pas, c’est-à-dire le canular

qu’on raconte, histoires

pour

les enfants

esprits en série,

il a besoin d’une fin au point où

nous aurions dû

*

gorge plate, il savait avoir un cancer

ou bien un cancer, il ne savait plus

pourquoi pas, il se disait des choses

mais ne les comprenait pas

soit il restait, soit il

exerçait son image

j’avoue n’avoir pas eu le temps

ni l’argent, il nous fallait davantage de

romances pour tenir le toit

ou la maison, ce qu’il est important de faire

ou réduire et sauce pour la gourmandise

- sérieux n’est pas d’actualité, c’est-à-dire s’insérer

correspondre à l’attendu

piquante sauce, s’en étaler

tenir la maison, les murs et déplacer

moi dedans ou l’objet dans moi

le reste est canular

c’est-à-dire commentateur télévisé

*

il joignait les deux bouts

s’il avait su, je ne lui aurais pas dit

alors je lui ai répété

de nombreuses fois, pour de bon

pour que le sens sorte l’histoire des

deux bouts

qu’il joignait, je disais mon ami

pourquoi pas, je ne ferai pas de photo

d’identité

c’est trop lourd

à conclure, lourdingue, faut pas s’emmêler

dans les photos, lui ou moi

en avait plein les pieds, je ne sais plus si

c’est lui ou moi

l’important, c’est qu’il n’y ait pas eu d’image

ça trafique, c’est sûr, l’idée bouclée ou

aimée, c’est-à-dire la croyure

bibi la rayure, j’en aurai profité

des miroirs

*

en fait, on y pensait

vachement,

le naturel, quoi, derrière les gens

docteur : je vous dis ce qui s’est passé

écoutez-moi

ma machine a cassé

ma montre, j’ai oublié la télévision

à l’heure où tu vois

je vous dis que ma machine a cassé

, quoi, mon code ?

elle a vérifié qu’il n’y

avait plus de grands mots dans la bouche

ça pue

pourtant tout le monde en parle

quand ils dorment les gens

le jour ils disent des fonctions

et font

sommeil, ça s’ajoute et revient

le symbole, con

tu connais quand tu dis à

moi ce que tu lies à

moi

ça raconte des choses qui se ressemblent

diable, ce qu’il a plu quand j’ai pissé

*

alors ça tape dans la rétine

et retient mémoire par où

commencer la dispute, ne pas relire

ma femme voulait ce livre quand tout a valdingué

ne pas écouter les énoncés, j’y accroche les peaux

par ailleurs, à s’entendre, j’en vais : moi, par la porte

par où était passé le magazine où rien n’adhère

même le sexe, j’aurais pensé pourtant

qu’il tachait

relire, ça craint, ça affecte

la carte prise, il distribuait les

pensées ou bien

des autres, j’adhère aux parties

à tous

pour me jouir, passif à fond

tu me dis : toi

si je te lis : je-suis-mort

alors déménageons

*

sur la plage les seins

les saisons je trouve des espaces

chaque année on les trouve

chez les séniors mateurs

le pourquoi pas d’un moment

ça confirme la bande

des totos copains

dispersés chacun

on est mieux avec soi –même quand même

ça boucle et confirme

le pourquoi d’une lecture aux enfants

j’aime mieux les stars mortes

ça pense moins, rivales du chien des

enfants et leurs copains,

les fans sur les seins cet été où dans

la bibliothèque j’invite les morts

*

Chat au micro-ondes, j’y

songeais quand j’étais jeune

voir éclater la gueule en rivière

pour pas manger in fine

because c’est trop chaud irradié les

vies in fine ça voulait dire

choses because donner

fin c’est faire objet

ou faire son lit d’embrouilles

pour dire qu’hier il y en avait d’autres

des choses

ou faire simple est un muscle

qui exige qu’on passe à là-

bas car j’y suis au demeurant peut-être

par pitié gardez-les vos hypothèses

because je suis mieux dans ma main

que dans la vôtre celle-

ci couvre la mienne et

je me suffis à ce qui se fait

.in fine peut être

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | réalisé par Rature.net