Plexus-S

un site proposé par Mathieu Brosseau

À propos       Bio et présentation       Liens       Agenda      Contact     
Accueil du site > Projets et actus > Parution de Data Transport
Parution de Data Transport

mardi 21 avril 2015, par Mathieu Brosseau dans la rubrique Projets et actus

Jeudi 21 mai à 19 heures

La librairie L’arbre à lettres Mouffetard et les éditions de l’Ogre organisent une rencontre avec Mathieu Brosseau pour son roman, Data Transport.

La rencontre avec l’auteur et ses éditeurs sera animée par Isabelle Schulmann, libraire, et précédée par une lecture d’extraits par Jean-Marc Bourg, comédien.

Entrée libre

L’Arbre à Lettres Mouffetard
2 Rue Édouard Quenu 75005 Paris
01 43 31 74 08
M° Censier Daubenton

Quand M. est un beau jour repêché par un cargo en pleine mer, ni lui ni personne ne sait qui il est, ni ce qui l’a mené ici. Muet et amnésique, il trouve une emploi dans un service de courriers non adressés à la poste et semble progressivement recouvrer la mémoire ainsi que le langage par l’intermédiaire des lettres qu’il lit et classe toute la journée. Cette découverte de lui-même, de son histoire, celle d’un être confronté à la difficulté d’incarner à la fois son corps et son verbe, et condamné dès sa naissance à une mystérieuse seconde de retard, va le mener jusqu’à la source de ses crimes – réels ou illusoires – et de sa propre disparition. Dans un univers éthéré et poétique, et avec une précision poétique chirurgicale, Mathieu Brosseau interroge dans Data Transport ce que la langue fait au corps. Comment reprendre corps, mémoire et langue ? Comment distinguer ce qui, dans cette reconquête de la langue et de la mémoire, appartient à l’identité ou aux lettres que lit M., sorte de Bartleby qui serait passé de l’autre côté du miroir.


Extrait

Il regardait les gens passer, des amoureux avec leurs langues, des cannes avec leurs vieillards, des perceuses avec leurs ouvriers, des cravates avec leurs hommes d’affaires, des laisses avec leurs chiens, des seins avec leurs femmes, des croix avec leurs prêtres, des oreilles et des yeux avec leurs téléphones. Tout ce qui était à pattes fourmillait. Et ces mille et mille pattes, avec des bustes et des têtes par dessus, se déplaçaient en rond, comme sur un manège.

Et on ne savait plus du tout si c’était l’homme ou l’outil qui faisait. Les gens allaient vite et revenaient au même endroit, vite, avec les mêmes outils. Avec les mêmes gens. En boucle.

Les objets avaient le pouvoir de faire répéter l’homme, de le faire tourner en rond, encore et encore.


Mathieu Brosseau est né en 1977 en Bretagne, et est aujourd’hui bibliothécaire à Paris. Il a publié neuf ensembles poétiques, dont Uns (2011) et Ici dans ça (2013) aux éditions Le Castor Astral. Il a confié de nombreux textes à des revues, papiers ou en ligne : La Quinzaine Littéraire, La Vie Manifeste, D-Fiction, Fusées, Strass de la philosophie, etc. Il a donné des entretiens pour les revues Poezibao, Remue.net ou pour France Culture. Data Transport est son premier roman.





L’Arbre à Lettres Mouffetard

2 Rue Édouard Quenu 75005 Paris 01 43 31 74 08

M° Censier Daubenton

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | réalisé par Rature.net