Plexus-S

un site proposé par Mathieu Brosseau

À propos       Bio et présentation       Liens       Agenda      Contact     
Accueil du site > Notes critiques > Note critique sur La Confusion de Faust, par Sébastien Ecorce
Note critique sur La Confusion de Faust, par Sébastien Ecorce

dimanche 20 mars 2011, par Mathieu Brosseau dans la rubrique Notes critiques

Mathieu Brosseau ne reprend pas le thème ou la figure de Faust en des termes classiques. Même si nous sommes pris dans la conjonction du mythe, du récit. Du poème. Ce saut dans la modernité et de la contre-modernité ne nous déploie pas seulement à distance vertigineuse des ombres prométhéennes. Entre le signe et le singe, à distance des postures de « Dandy » ou du « Sauvage » toute baudelairienne, une exigence de ne pas développer le goût de la parure. Tout ce texte tente de développer un mouvement d’unification non pas au plan du corps de l’idée, mais au point d’instauration d’un réinvestissement du corps morcelé dans le signe d’une forme inconnue de la langue, dans le processus ou le risque de sa perte. Dans l’infini de « sa propre variété de cassures ». Cette façon de la répandre et de la répercuter. De la réinvestir. Et de s’en échapper. De s’en perdre.

Si nous ne pouvons véritablement ignorer tout le corpus de l’œuvre et d’interprétation amoncelée tout au long de l’histoire littéraire, cette « Confusion de Faust », relève bien d’une dévoration, d’un miroitement des expériences de puissances et de catastrophes communes. Une tentative de mettre en scène par la défiance.

Lire la suite ici, sur le site de Florence Trocmé, Poezibao

Voir en ligne : http://poezibao.typepad.com/poeziba...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | réalisé par Rature.net